Laurence Marianne
02/12/2020
PlanèteJaimeLire-Analphabète
Comment aider son enfant à lire quand on n’est pas allé à l’école ?
29/12/2020

Réseaux Sociaux : Mon enfant veut un compte TikTok

TikTok-PlanèteJaimeLire

TikTok-PlanèteJaimeLire

L’application mobile TikTok a été lancée en septembre 2016. 4 ans après, avec la survenue de la maladie à coronavirus, l’usage de l’application a connu un boom sans précédent, augmentant considérablement le nombre d’abonnés. Sa popularité a ainsi conquis le cœur de nos ados de 10 à 19 ans qui représentent la part la plus importante de ses utilisateurs. Selon le DataReportal 2020, la plateforme TikTok compte 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde y compris le continent africain. En tant que parent cela vous inquiète et vous vous interrogez. Est-ce nécessaire pour votre enfant ? Est-ce sans dangers ? Comment s’y prendre ? Cet article vous dit tout !

TikTok

Qu’est-ce que TikTok ?   

TikTok est une application mobile qui permet de créer et de partager de courtes vidéos avec un concept divertissant. L’application propose plusieurs choix à ses utilisateurs. Ils ont la possibilité de se filmer en train de chanter, de participer à des challenges et de réaliser des sketchs humoristiques. Ce fonctionnement a permis à TikTok de se positionner auprès des jeunes utilisateurs. Aujourd’hui, l’application compte plus de 800 millions d’utilisateurs mensuels actifs (Datareportal 2020). Devant ce chiffre énorme, il y a fort à parier que vous n’en avez encore jamais entendu parler. Et pourtant, c’est la plateforme dont raffolent les jeunes adolescents de 10-19 ans qui représente la part la plus importante d’utilisateurs.

TikTok : une menace pour mon enfant ?

À l’évidence, TikTok connaît du succès auprès des plus jeunes utilisateurs. En revanche, ils y vont sans toutefois mesurer les dangers qu’ils encourent. En février 2019, la Federal Trade Commission (FTC) a sanctionné l’entreprise propriétaire. Elle a été attaquée en justice par des associations de défense des droits des enfants et reconnue coupable d’infraction à la loi COPPA.  Cette loi vise à protéger la vie privée des enfants sur Internet. L’application ne demandait à aucun moment l’accord des parents, pourtant indispensable pour les utilisateurs de moins de 13 ans. Tout réseau social implique des menaces. « Sur Facebook par exemple, l’audience est plus facilement limitée à ses connaissances, alors que sur TikTok, tout le monde peut réagir aux vidéos de tout le monde », s’enthousiasme Léa, 14 ans, utilisatrice de TikTok résidant à Abidjan Cocody.

Cette possibilité rend les enfants vulnérables car ces derniers sont vus par un public aussi bien d’enfants que d’adultes. Les vidéos montrant des adolescentes très sexy sont très appréciées du public. Il faut y faire attention car elles sont la cible de pédophiles et pervers sexuels. De plus en ligne, on constate que certains enfants, du fait de leurs physiques sont la cible de moqueries fréquentes. Ces moqueries frisent parfois le cyberharcèlement. Pourtant, le mental de ces petits encore en pleine phase de construction identitaire n’est pas encore préparé. Malheureusement, ils se retrouvent bombardés par la superficialité, le culte de la beauté et du corps. Les contenus prônant l’anorexie ou les mutilations corporelles par exemple y sont en vogue.

Comment s’y prendre en tant que parents ?

TikTok PlanèteJaimeLire

Les spécialistes interdisent l’utilisation de TikTok aux enfants de moins de 13 ans. Cependant, comment accompagner votre enfant si celui-ci a dépassé l’âge et souhaite ouvrir un compte TikTok ? Comment s’y prendre ? 

Que vous en ayez eu connaissance ou pas, essayez d’en savoir davantage à son sujet. Ainsi, la meilleure façon de tester les avantages et inconvénients de l’application serait de devenir soi-même un utilisateur. Par la suite, sensibilisez votre enfant à faire bon usage de ce réseau social. Prévenez-le de votre présence sur le réseau et de vos éventuelles piges de contrôle de ses publications. Aidez-le à bien paramétrer son compte ; demandez-lui de limiter les informations partagées, de signaler puis bloquer toutes personnes suspectes.  

Afin de prévenir une éventuelle dépendance, définissez ensemble une fréquence d’utilisation des réseaux sociaux et d’internet en général. Les enfants sont plus susceptibles de respecter les règles dont ils participent à l’établissement. Un autre point important, apprenez-lui à s’aimer, à s’apprécier tel qu’il est, sans se comparer aux autres. Apprenez-lui à ne pas s’identifier à ce qu’il voit. Enfin, maintenez une communication ouverte avec votre enfant. Rassurez-le et demandez-lui de venir à vous au moindre doute.

Texte : Laurence Christelle Anokoua