Taking too long? Close loading screen.
Adama Coulibaly, le professeur des génies en herbe
20/09/2017
Michael Jackson la Côte d’Ivoire réclame la dépouille de son fils
21/09/2017

Journées portes ouvertes chez BAYARD

RENCONTREZ-NOUS À ABIDJAN LES 22 et 23 SEPTEMBRE !

Ce vendredi 22 et samedi 23 septembre, nous commençons  à présenter les nouvelles formules des magazines Planète J’aime Lire et Planète Okapi. Oui, Planète Okapi, c’est le nouveau nom de Planète Enfants ! Pour ces deux magazines, qui s’adressent aux enfants de 5 à 8 ans et à ceux de 9 à 13 ans, c’est le début d’une tournée africaine (Afrique francophone, pour cette année !).

LE RENDEZ-VOUS À ABIDJAN
Nouvellement installée en Côte d’Ivoire, Bayard Afrique ouvre ses portes les 22 et 23 septembre. Et la rédaction de Planète J’aime Lire et Planète Okapi sera là pour vous accueillir à bras ouverts ! Au programme de ces deux jours: ateliers écriture pour ceux qui ne jurent que par les poèmes, lecture pour ceux qui dévorent les romans, peinture pour les Picasso en herbe, mais aussi danse et yoga, le tout dans la bonne humeur. Parce qu’on a hâte de vous voir venir en famille, en couple, entre amis, longtemps, à la va-vite, on vous donne quelques bonnes raisons de nous rejoindre.

Pour vous inscrire, c’est par ici et pour  trouver nos locaux, c’est par  !

(RE) DÉCOUVRIR LES MAGAZINES PLANÈTE

Vous aurez  l’occasion de redécouvrir avec les nouvelles formules enrichies : Planète J’aime Lire et Planète Okapi, qui seront disponibles pour l’occasion. Dans le premier, vous retrouverez notamment une histoire spécialement écrite pour les lecteurs débutants et une BD Akissi, réalisée par la maman de Aya de Yopougon : Marguerite Abouet. Et dans le second, vous lirez un grand dossier pour décrypter le monde, la mémoire cette fois-ci, et une autre BD exclusive : Notre Histoire, inspirée de la vie de Lilian Thuram.

PASSER DU TEMPS AVEC VOS PETITS BOUTS DE CHOU

Depuis que vous êtes abonné à la formule illimitée : embouteillages-boulot-embouteillages, passer du temps avec vos enfants est devenu difficile. Surtout quand la fatigue prend alors le relais, comme Bolt aux Jeux Olympiques. Il faut alors : « Un maman, je vais t’aider » ou « Un papa, je t’aime », pour qu’elle s’en aille. Ces deux jours-là, vous aurez tout le loisir de profiter, jouer avec vos petits bouts de chou. Alors, n’hésitez pas !

APPRÉCIEZ SON INCROYABLE TALENT !

De l’écriture à la lecture, en passant par la peinture, les ateliers proposés ont tous le même objectif : mettre l’enfant, au cœur de l’action. Alors, laissez-le exprimer son ou ses talents ! Si ça se trouve, vous avez sous vos yeux le prochain Gauz ou la prochaine Chimamanda Ngozi Adichie…sans le savoir.

LE REGARDER SE FAIRE DE NOUVEAUX AMIS

Á force de l’entendre parler de son meilleur ami Amadou, « qui lui donne son goûter », ou de Lucie « qui est sa meilleure amie », vous avez l’impression qu’ils font partie de la famille finalement. Á défaut d’avoir un appareil électronique (voir comment encadrer l’usage des tablettes par les enfants et la méthode Tisseron[1]) et de balancer des friend request à tout-va, vous verrez votre enfant se faire des nouveaux amis ! Rien que pour ça, ça vaut le détour.

Ces quelques raisons ne sont qu’une infime partie du plaisir, à peine dissimulé, que nous éprouvons à l’idée de vous accueillir. Parce que vous le valez bien !

 

[1]  : Pas de télévision avant 3 ans, pas de console de jeux avant 6 ans, pas d’Internet avant 9 ans et pas d’accès aux réseaux sociaux avant 12 ans.