Taking too long? Close loading screen.
Yehni Djidji, une passionnée de lecture
Comment faire aimer la lecture à son enfant par Yehni Djidji
18/12/2017
Recette facile pour enfant: Réussir une galette des rois en 7 étapes
05/01/2018

Apprendre à aimer la lecture par Tchonté Silué

Apprendre à aimer la lecture par Tchonté Silué

Apprendre à aimer la lecture par Tchonté Silué

Bonjour TCHONTÉ, c’est un réel plaisir de réaliser cette interview avec vous. Vous êtes une grande passionnée de lecture.

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Tchonté Silué, une Ivoirienne, passionnée de lecture, de voyages, d’écriture, et qui rêve de contribuer à l’établissement d’un système éducatif ivoirien plus inclusif et interactif. Je suis la fondatrice du Centre Eulis et blogueuse sur les Chroniques de Tchonté.

Pour vous, c’est quoi être passionnée de lecture?

Être passionné de lecture selon moi c’est faire de la lecture l’un de ses compagnons au quotidien, peu importe le genre ou le format sous lequel on lit. C’est lire pour le plaisir, avoir toujours envie d’en apprendre plus, de découvrir de nouvelles choses entre les lignes. Et souvent, c’est également avoir une forte envie de partager ce plaisir là avec d’autres personnes.

Vous vous battez pour valoriser la lecture chez les enfants et vous avez ainsi fondé le centre Eulis, une bibliothèque pour enfants. Dites-nous-en en plus. Comment transmettez-vous le goût de la lecture ?

Le Centre Eulis est toujours à ses premiers pas. C’est un espace de lecture et d’études que j’ai ouvert pour faire découvrir le monde aux jeunes de Yopougon (commune du sud-ouest d’Abidjan). Le but est d’amener les jeunes à tomber amoureux de la quête de connaissances. Malheureusement, Yopougon manque cruellement d’espaces éducatifs en dehors de l’école. Pour moi, le livre est le moyen le plus facile pour apprendre soi-même. Aujourd’hui on a également Internet qui nous permet non seulement d’avoir accès à plus de livres mais aussi à d’autres moyens d’apprentissage. Je veux sur le long terme aider la communauté, enfants, jeunes et adultes, à saisir l’importance de la lecture, et à savoir utiliser l’outil internet pour son développement personnel. Les jeunes pourront aller à la découverte du monde sans attendre de tout apprendre de leur professeur.

D’après vous, comment peut-on concilier lecture et jeunesse ? 

Je suis encore en train de le découvrir. Chaque jour est une nouvelle occasion d’apprendre un peu plus sur la meilleure manière d’amener les jeunes à lire. Mais il faut justement déjà commencer par rapprocher le livre ou tout autre support de lecture, de la jeunesse dès le bas-âge. Lire avec les enfants, les écouter lire, discuter des histoires avec eux pour savoir ce qu’ils en pensent. Faire de la lecture un moment de plaisir plutôt qu’une punition.

Quel est votre plus beau souvenir d’enfance ? 

L’un des souvenirs liés à la lecture qui me revient est la boîte à musique pleine de livres de ma cousine. J’aimais beaucoup lui rendre visite parce qu’elle avait une boîte qui laissait s’échapper « La lettre à Élise » de Beethoven chaque fois qu’on l’ouvrait. À l’intérieur, il y avait plusieurs livres pour enfants en format de poche, comme « La petite sirène », « Pocahontas », « La Belle et la bête ». Aujourd’hui, l’adulte que je suis parlerait sans doute des stéréotypes développés dans certains de ces livres mais ils ont quand même contribué à développer mon amour pour la lecture. Merci et à bientôt sur PlanèteMag.